Err

Votre panier : 0,00 EUR

L'huile d'argan

La récolte des fruits d’argan est exclusivement réservée aux femmes berbères. Après leurs mères, grands-mères et arrière-grands-mères, elles se transmettent les gestes et le savoir-faire pour produire un élixir qui depuis quelques années, a franchi les frontières de la Méditerranée.

Entre juin et août, elles ramassent les fruits mûrs tombés à terre. Elles les font ensuite sécher plusieurs semaines au soleil, puis elles cassent la noix entre deux pierres, une noix réputée seize fois plus solide que celle de la noisette, pour en extraire enfin les précieux amandons oléagineux d'argan. Ce travail est particulièrement fastidieux : en une journée de travail, une femme peut produire de 1 à 1,5 kg d’amandons.

Huile d'argan

  • En effet, il faut 100 kg de fruits mûrs pour obtenir 60 kg de fruits secs dont 30 kg de pulpe sèche et 30 kg de noix. Ces 30 kg de noix donnent environ 27 kg de coques et 3 kg d’amandons d'argan desquels sera extrait à froid 1 litre d’huile d'argan.

    Les amandons d'argan sont broyés dans une meule en pierre, puis la pâte d’amandons est additionnée d’eau et malaxée à la main pour en extraire l’huile. Par ce procédé manuel, on extrait 70% de l’huile des amandons.

    L’huile d’argan est utilisée depuis toujours par la population berbère de l’Atlas pour se protéger des conditions climatiques extrêmement rudes (vents forts, soleil).

    Ils utilisent l'huile d'argan de la naissance à l’âge adulte : chez les nourrissons et les bébés pour des massages corporels,  pour aider à la cicatrisation des boutons de la varicelle, dans les traitements de l’eczéma et de l’acné de l’adolescent,

  • Huile d'Argan

    chez la femme enceinte qui s’enduit le ventre pour assouplir la peau et éviter l’apparition de vergetures,à l’âge adulte, pour les personnes souffrant de rhumatismes qui massent leurs articulations,  pour composer les plats traditionnels de la gastronomie marocaine.

Rédigé le  28 juillet 2013 22:15  -  Lien permanent
Voir le produit associé

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site